RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de COMMUNAUTES


Pages : « Début   ‹ Précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivante ›   Fin »

MESSAGE DE NOEL DU PROVINCIAL

Christian Malrieu, ss.cc

>> Aujourd’hui, combien de familles, d’hommes, de femmes et d’enfants quittent leur village, leur ville, leur pays pour aller vers un autre pays d’accueil, où ils pensent trouver la paix, un travail, un toit, nul ne le sait exactement!

Dans des camps de secours aux frontières de certains pays, dans des centres de rétentions pour sans papiers, tous ne trouvent pas ce lieu d’accueil tant rêvé, tant espéré. Certains même perdent la vie en cours de route. D’autres sont refoulés. Bref, ce lieu pour se reconstruire après la violence, la captivité, la dictature n’est pas toujours au rendez-vous.

En ces jours d’incarnation, de nativité, nous célébrons le moment où Dieu à pris chair dans un monde tourmenté, hors des palais, au fond d’une étable! Il est né lors d’un déplacement, d’un voyage.

Une manière de nous dire que nous devons être toujours en route, jamais nous installer, toujours prêts pour vivre notre consécration religieuse, la mission entièrement donnés aux autres.

Puissions-nous accueillir Celui qui vient frapper à la porte notre cœur. Dans nos communautés n’hésitons pas à ouvrir notre cœur au frère avec qui nous avons plus de mal à vivre la fraternité, à ouvrir notre table, en ce temps de fêtes, à ceux qui sont seuls.

Vivons l’Incarnation de notre Dieu d’Amour!

Joyeux Noël à chacun de vous!
Meilleurs vœux de santé et de sainteté!


Père Christian Malrieu, ss.cc
Supérieur provincial de la Congrégation des Sacrés-Coeurs (Picpus)



PRIERE DE NOEL

Je marche à la suite d’un homme nommé Jésus

En regardant la crèche, j’aimerais pouvoir crier :
« Voyez, nous, les chrétiens,
nous marchons à la suite d’un homme
né dans les bras d’un charpentier
et non dans le berceau d’un roi ».

Je marche à la suite d’un homme qui n’est pas de ma race,
ni même de mon époque.
Je marche à la suite d’un certain Jésus de Nazareth
qui n’a pas écrit de livres, ni commandé d’armées.
Tout ce qu’il a dit, voilà ma parole et ma nourriture.
Tout ce qu’il a fait, voilà ce que j’aime.
Son chemin est mon chemin.
Son Père est mon Père ;
et sa cause est mienne.
Ma Mère, à cause de lui, s’appelle aussi Marie.
De lui, peu à peu, j’apprends la mansuétude,
le sens de la liberté, la recherche d’une justice
empreinte d’humilité.

Je marche à la suite d’un homme qui m’a saisi par le cœur,
par mes racines, par le meilleur de moi-même.
Je marche à la suite d’un homme qui me veut libre, sans chaînes.
Je marche à la suite d’un homme qui, tout en étant mon Seigneur,
est mon meilleur ami.
Je le reconnais à la chaleur de la vérité,
à son côté blessé, livré, ouvert,
qui me fait vivre en frère de tous.

Je marche à la suite d’un homme
par ce petit sentier étroit et fragile.
Ses traces sont si uniques que peuvent s’y inscrire
les pas des grands saints comme le pied d’un enfant.
Si vous avez entendu sa voix ou son murmure ;
son chant, sa vérité si douce et exigeante…
Si vous avez compris sa personnalité,
sa manière d’agir en faisant de grandes choses
comme font les petits…
Si vous avez demandé son pardon
et reçu la paix d’une étreinte invisible…
Si vous avez senti son délicat parfum d’espérance,
et goûté le pain du travail et de la fatigue des pauvres…
Si vous l’avez aperçu dans la longue cohorte de ceux qui pleurent…
Si vous l’avez rencontré parmi les persécutés, les laissés pour compte,
les disparus, les exilés, les marginaux…
Si vous avez serré des mains blessées, transpercées de clous,
mais remplies de la force de l’Esprit…
Alors, laissez-moi vous le dire :
cet homme, c’est Jésus, le Maître qui nous appelle.

Et maintenant, risquons-nous à tout bouleverser :
les grands au service des petits…
les riches appauvris pour vêtir l’homme nu…
le pain pour être partagé…
et cesser de se croire chacun un homme bien,
pour devenir chacun bien meilleur qu’il n’était…
et ma barque, et la tienne, quille au ciel, mât dans l’eau…
et le monde devenant une maison pour tous…
et tous frères, toi et moi, vous tous également.

® Père Esteban Gumucio, ss.cc - Chili

Illustration: www.evangile-et-peinture.org


® Télécharger le texte d'Esteban Gumucio


Pour en savoir plus sur Esteban Gumucio ss.cc

Présentation sur notre site web dans la rubrique Figures Picpuciennes

Site web dédié au Serviteur de Dieu, Esteban Gumucio Vives www.estebangumucio.cl









Pages : « Début   ‹ Précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Suivante ›   Fin »
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé