RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de Bx EUSTAQUIO VAN LIESHOUT


Pages : « Début   ‹ Précédente | 1 | 2 | 3 | 4 |

Apostolat à Belo Horizonte (1942-1943)

La paroisse de Santo Domingo de Belo Horizonte était une paroisse périphérique avec une population pauvre. Elle avait une chapelle provisoire. Le Père Eustaquio chercha à acquérir un terrain où construire une église, en commença la construction qui fut terminée après sa mort.

En plus des activités paroissiales ordinaires, le Père Eustaquio recevait chaque jour une quarantaine de personnes au confessionnal. Ils arrivaient à lui, munis d’un billet, comme l’avaient organisé les supérieurs, afin d’éviter les rassemblements. Il se dédia spécialement à la confession des malades. A la demande d’autres paroisses, il aidait avec facilement et passait de longues heures au confessionnal. Pour sûr, il était considéré comme un vrai missionnaire et comme un saint.

Derniers jours et mort (20-30 août 1943)

Alors qu’il s’occupait le 20 août 1943 d’un malade atteint de typhus, le Père Eustaquio contracta lui-même la maladie. On diagnostiqua d’abord une pneumonie, mais on vit bientôt qu’il s’agissait de typhus, à cette époque, incurable. Conscient de sa mort proche et ayant dit qu’il n’en avait plus que pour quelques jours, le Père Eustaquio s’y prépara par la prière et les sacrements. Les témoignages sont clairs pour dire la grande force avec laquelle il affronta sa situation jusqu’au bout. Ses dernières paroles dirigées au Père Gil furent : « Père Gil, Deo Gratias ! ». Puis il expira.

La quantité de fidèles qui vinrent se recueillir devant sa dépouille mortelle fut impressionnante. Depuis l’exposition de son corps dans l’église paroissiale jusqu’au 31 août, jour des obsèques, de jour comme de nuit, 200.000 personnes, en défliant devant sa dépouille vont rendre hommage à celui qui, déjà durant sa vie et maintenant, fut considéré comme le saint guérisseur et qui avait procuré la paix à tant de malades et de nécessiteux.

Le 1er juin 1962 s'est ouvert le Procès en Béatification du Père Eustaquio Van Lieshout.

Pages : « Début   ‹ Précédente | 1 | 2 | 3 | 4 |
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé