RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de COMMUNAUTES


Pages : « Début   ‹ Précédente | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |

PERE ANDRE SCHLOSSER MITTELHAUSER

4 JUIN 1924 – 15 JUIN 2007

Fils de Joseph Schlosser et de Marie Mittelhauser, André Louis est né à Haguenau, département du Bas Rhin, Région d’Alsace, en France, le 4 juin 1924, et baptisé le jour-même à la Paroisse Saint Nicolas.

Le 17 septembre 1940, il commence son noviciat à Montgeron, émet ses premiers vœux le 1er octobre 1941. Le 30 mai 1946 il fait profession perpétuelle à Châteaudun, reçoit l’ordination sacerdotale le 11 mai 1947, des mains de Monseigneur Harscouet. Cette même année 1947, il est envoyé à Rome, où il obtient une maîtrise en théologie à la Grégorienne.
André arrive au Chili en décembre 1949, il est destiné au Scolasticat de Los Perales comme professeur de latin et de théologie. De 1951 à 1953 il poursuit ses études théologiques à l'Université Catholique Pontificale du Chili, et obtient le Doctorat en Théologie Dogmatique en Juillet 1953.

De 1954 a 1986, il vit à Concepción, avec quelques interruptions pour des séjours en Europe. Il consacre ses premières années de travail à l’école SS.CC., mais bientôt il se lance dans des réalisations apostoliques d'initiative plutôt personnelle. Il fonde en 1954 l’Institut de Promotion Sociale (IPS), en 1963 l’école Alsacia dans le quartier de La Costanera, et en 1965 des « Villages d'enfants SOS », dont il deviendra le directeur général, directeur national et membre de la direction internationale. Il parviendra à construire 5 villages, plus diverses résidences pour enfants.
De 1987 à 1993, il vit à Arica, où il construit et dirige le village SOS local. De 1993 à 1996 il vient résider en France, puis retourne au Chili en 1996, alternant les années suivantes sa résidence entre Arica et Concepción. En 1992, la nationalité chilienne lui est offerte gracieusement, après approbation de la Chambre des Députés.

En mai 2005, il vient en France, la santé assez détériorée et décidé à s’établir définitivement en sa localité natale d’Haguenau, où résident quelques membres de sa famille. Cependant, en décembre 2006, il retourne au Chili, pour vivre à Concepcion auprès de sa belle-sœur Fresia Burgos et de ses neveux et nièces.

A l’aube du vendredi 15 juin 2007, André décéde à Concepción. Sa dépouille mortelle est veillée à l’église San Agustín, où la messe des obsèques est célébrée le samedi 16, présidée par Gabriel Giraud ss.cc. en présence d'une nombreuses assemblée, spécialement de personnes et de groupes attachés aux Villages SOS et à l'IPS. Il est inhumé au Cimetière Parque San Pedro.

Vers le milieu de les années ’60, avec son engagement en faveur des oeuvres de promotion humaine qu'il avait fondées, André avait commencé à vivre un lent processus de détachement de la Province. Il a toujours accueilli avec un esprit fraternel des confrères qui le visitaient, en même temps qu’il maintenait une constante correspondance avec ses supérieurs provinciaux. Cependant, son lien s'affaiblit avec le temps, ne gardant plus qu'une appartenance purement juridique plus que réelle.
Ceci n’est pas un obstacle pour reconnaître son apport à la communauté provinciale pendant ses premières années au Chili, et aussi comme son service à l’Eglise et aux plus vulnérables de la société pendant la plupart des années de sa vie sacerdotale. Que le Seigneur récompense son dévouement et l'accueille dans sa miséricorde.

Traduction Fefe Lazcano

Pages : « Début   ‹ Précédente | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 |
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé