RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de LA CONGREGATION


Pages : | 1 | 2 | 3 | 4 | Suivante ›   Fin »

notre adoration

par Julio Garcia Alvarez ss.cc (Andalousie)
in "Un Charisme dans l'Eglise" (2001)


Nous allons essayer de dire quelques mots sur "notre adoration", quelques mots qui pourront nous aider à comprendre et à vivre d'une manière actualisée notre adoration eucharistique réparatrice. Il s'agit de "notre adoration": canal de notre expérience de Dieu, expression privilégiée de la dimension contemplative de notre consécration religieuse, notre forme spécifique d'"être avec Jésus", notre manière de "contempler l'amour de Dieu".

Mais l'expérience de la vie ss.cc est unitaire. Chaque élément de notre charisme ss.cc imprègne et colore tous les autres, et vice versa. "Mystique" et "action", sont les deux facettes inséparables d'une même expérience globale. Il ne faut pas l'oublier. Si nous fixons notre regard plus sur le pôle contemplatif que sur le pôle missionnaire de notre vie ss.cc, si nous nous attachons plus à "être avec Jésus" qu'à sa conséquence, à savoir: "être envoyés", si nous nous préoccupons plus de ce qui vient après le "contempler" que du "vivre et annoncer" l'amou de Dieu manifesté en Jésus, c'est parce que nous voulons parler de "notre adoration".

L'adoration, un héritage de notre congrégation

L'adoration eucharistique réparatrice remonte aux débuts de la congrégation. Il suffit d'évoquer l'expérience du Bon Père à La Motte et de son premier rêve de fondation, fruit d'une longue expérience de l'Eucharistie ou, ce que l'Eucharistie, et plus concrètement l'Adoration, a signifié pour ce petit groupe de femmes qui ont veillé sur les premiers tâtonnements d'une Congrégation naissante ou, encore la Bonne Mère qui a trouvé dans l'adoration son dessein tout tracé. Il suffit, enfin, de se rappeler, une fois la Congrégation fondée, comment était 1a vie concrète de la Communauté primitive du temps des Fondateurs.

Mais peut-être n'est-ce pas le lieu de faire ici une histoire, qui peut toujours se documenter plus et mieux. En effet, dans ce rapport fructueux entre l'identité reçue et l'identité qui se construit et qui fait vivre le charisme dans le temps, il faut dire que le charisme ss.cc n'a pas seulement été le don personnel de nos Fondateurs, mais quelque chose qu'ils partagent avec tous ceux qui à chaque génération constituent la Communauté. Ce charisme continue à se manifester par des expressions nouvelles et riches, et donne naissance au cours de notre développement historique et géographique à de nouvelles (pas toujours importantes) manières d'incarner notre expérience de Dieu, notre Communauté et notre mission.

En ce qui concerne l'adoration, élément de notre charisme, nous sommes donc plutôt dans une histoire ouverte. Au cours des deux cents ans de vie de la Congrégation, nous avons traversé des périodes plus enrichissantes et des périodes plus sombres en termes d'expérience et de conception de notre adoration. En ce moment, ce que l'on nous demande c'est de conjuguer d'une manière harmonieuse la fidélité et la créativité. Si nous faisons "mémoire du passé" c'est seulement pour "inventer l'avenir". Le temps présent est un temps d'espérance. La fidélité aux intuitions fondamentales sur l'adoration, que nous découvrons dans la vie et les écrits des Fondateurs, ouvre la voie à la créativité; une créativité qui permettra de redonner vie aux intuitions fondamentales avec la même exigence et le même impact que jadis dans la vie et la mission ss.cc.

L'adoration a toujours accompagné le nom officiel de la Congrégation. Nous savons parfaitement qu'un autre nom aurait pu tout aussi bien caractériser notre charisme. Ce qui est certain, c'est que l'adoration fait partie intégrante de l'héritage de notre Congrégation.

L'adoration n'est pas le seul trait important de notre vocation ss.cc. Isolée, elle peut se dénaturer, se réduire à une pratique de dévotion, perdre son contact avec la vie, sa capacité à dynamiser notre mission. Elle peut "se spiritualiser", devenir un mécanisme de fuite devant l'engagement et en fin de compte n'être plus qu'un élément négligeable. L'adoration est une des pièces d'une mosaïque. Elle n'a de signification pour notre rétine que si elle est unie aux autres; séparée des autres, elle n'est rien.

Notre adoration se présente comme "partie intégrante" de l'héritage de notre Congrégation, quand nous la comprenons et la vivons, dans un ensemble harmonieux, comme un élément de notre charisme ss.cc. Nous apprécions alors son lien avec notre "Consécration aux Sacrés Cœurs", la manière dont nous entrons en relation avec Dieu, notre perception de la réalité, la place centrale de l'Eucharistie dans notre vie, le zèle apostolique, la réparation, le style de vie ensemble, la mission. C'est ce que nous trouvons dans le chapitre premier des Constitutions qui nous fournit, comme sur d'autres éléments du charisme ss.cc, un schéma parfaitement réussi de références pour mettre chaque élément à sa place et pour situer correctement toute évaluation de l'adoration.

Pages : | 1 | 2 | 3 | 4 | Suivante ›   Fin »
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé