RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de LAICS


Pages : | 1 |

Née avec les fondateurs de l’institut

par Alphonse Fraboulet ss.cc,
in "Horizons Blancs" n°180


Depuis plusieurs années, on note, dans la mouvance de communautés religieuses, un grand mouvement de personnes laïques qui souhaitent vivre une plus grande communion spirituelle et une collaboration plus effective à leur mission dans le monde. Cette "association-partage" de laïcs avec les Congrégations Religieuses a commencé souvent dès le temps de la fondation de ces Instituts Religieux, quelquefois même, avant eux.
Mais cette "association" a pris des accents ou des orientations différentes, selon les temps et les circonstances, tantôt on a insisté sur la communion spirituelle, tantôt on a recherché une plus grande solidarité et collaboration dans la mission. Ces "Associations" ont été appelées ou reconnues diversement, Tiers-Ordre, Fraternité Séculière, ou "Association Extérieure" comme ce fut le cas pour notre Congrégation.

Maintenant, nous parlons chez nous de "Branche Séculière", en pensant à notre Congrégation Religieuse qui comprend déjà les deux branches des Frères et des Soeurs. En France, les groupes de la Branche Séculière ont pris le nom de Fraternité Séculière des Sacrés-Coeurs.
Quoi qu'il en soit, notre intention est bien claire : nous faisons partie de la même fondation, nous avons les mêmes racines, la même sève nous nourrit, nous partageons le même esprit, depuis les origines de notre fondation, et le Pape nous a reconnus comme tels depuis 1817 !
Au temps où nous parlions encore "d'Association Extérieure", un confrère, qui avait bien étudié la question, écrivait : "L'Association Extérieure fait corps avec la Congrégation depuis son origine. Elle n'est pas une oeuvre, mais une branche de la Congrégation, à l'extérieur de la maison religieuse, et son extension dans le monde".

Vers les années 1814, le Bon Père parle "de 900 personnes qui tiennent directement ou indirectement à la Congrégation". Si on estime que l'on était à ce moment-là à peu près 200 religieux, Frères et Soeurs, il y avait donc déjà plus de 700 "associés", soit près d'une centaine pour chaque maison. Au tout début de la Congrégation, par discrétion et surtout à cause des tracasseries policières de l'époque, on parlait du "grand courant". Etonnante, cette phrase du Bon Père, qui écrit, en 1802, depuis Mende, où l'on vient d'ouvrir la deuxième maison de la Congrégation : "Nous aurons bien des personnes pour l'Extérieur et le grand courant, mais difficilement pour le reste !"

Pour retrouver l'audace et l'intuition de nos origines, faut-il encore citer le récit de la vision du Bon Père, caché dans le grenier de la Motte d'Usseau : "Je vis alors ce que nous sommes à présent. Il me sembla que nous étions plusieurs réunis ensemble ; que nous formions une troupe de missionnaires qui devaient répandre l'Evangile partout... Ce désir de former une société qui portât partout la foi ne m'a jamais quitté"! Le Bon Père entrevoyait déjà que nous serions ainsi un groupe de personnes bien diversifié et constitué en société, dont le but commun serait d'annoncer partout dans le monde, selon un état de vie différent et une disponibilité variable, l'Evangile de l'Amour de Dieu.

Aujourd'hui, dans la proximité et par solidarité avec nos communautés de Frères et de Soeurs, nous sommes émerveillés de voir fleurir à nouveau une très grande variété de vocations de laïcs qui veulent partager la richesse spirituelle de notre charisme et notre zèle missionnaire ; ils veulent s'engager personnellement avec nous pour contempler, vivre, et annoncer dans le monde l'Amour réparateur de Dieu.

Les personnes ou les groupes de laïcs qui se forment dans la mouvance de nos communautés à travers le monde sont très variés et diversifiés, selon les cultures et les besoins de l'Église ; mais partout nous retrouvons le même amour fervent pour célébrer et vivre de l'Eucharistie, partout nous retrouvons le même zèle pour annoncer et concrétiser cet Amour réparateur. Certains le font en prenant part concrètement à notre mission actuelle, d'autres s'inspirent de notre esprit pour continuer leur engagement social dans le monde, d'autres encore offrent une partie de leur temps (quelques heures, mois, années) pour partager pleinement notre mission...

Ainsi les initiatives sont multiples et les besoins immenses ! Notre charisme ss.cc n'a pas de frontières, parce que l'Amour sauveur n'a pas de limites. Notre charisme n'est la propriété exclusive de personne, il nous est donné à tous gratuitement et offert à chacun pour le service et la vie du monde ; tant mieux s'il est partagé, apprécié, valorisé, complété, amplifié par un grand courant qui prolonge, étend, développe, amplifie notre vocation et mission ss.cc dans le monde. Voilà un beau défi que nous sommes en train de découvrir actuellement, un peu partout sur les cinq continents.

Selon les statistiques (2005), qui nous arrivent en permanence, la Branche Séculière comprendrait actuellement autour de 300 membres, engagés par une promesse, au sein de la Congrégation ; il faudrait y ajouter un bon nombre qui s'y préparent. Il convient de remercier et d'encourager tous nos Frères et Soeurs, religieux et religieuses de nos communautés, qui ont accepté avec enthousiasme d'accueillir et d'accompagner ces personnes et communautés de laïcs.

Conscients de leur responsabilité, ils essaient de se former eux-mêmes pour guider leurs frères et soeurs laïcs dans le cheminement de leur vocation et mission ss.cc. Des séminaires de formation, destinés aux Frères et Soeurs accompagnateurs, sont organisés pour les aider à mieux répondre à cette demande : le premier a eu lieu à Picpus (Paris), en juillet 2003, le deuxième à Santiago du Chili, en novembre 2003, le troisième à Honolulu (Hawaii) en juillet 2004. Chacun de ces séminaires a regroupé une trentaine de participants, dont à peu près un tiers composé de laïcs ss.cc engagés, coordinateurs des communautés laïcs ss.cc pour leur secteur.

Cette expérience de fraternité ss.cc est très prometteuse pour l'avenir de la Congrégation. Nous redécouvrons la richesse et la pertinence de notre charisme ss.cc ; nous reconnaissons sa valeur prophétique pour les défis du monde actuel ; nous sentons aussi que nous sommes très complémentaires, c'est-à-dire que nous ne sommes complets qu'ensemble.

Tous baptisés dans l'Amour trinitaire, frères et soeurs en Jésus Christ, religieux et laïcs reconnus et engagés en Eglise, nous sommes appelés et invités à retracer, à revivre, aujourd'hui, toutes les dimensions de l'Amour réparateur du Coeur de Jésus, auquel Marie, sa mère, a été associée d'une manière particulière, et que nous voulons exprimer pleinement par notre consécration aux Sacrés-Coeurs de Jésus et de Marie.

Pages : | 1 |
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé