RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de LA CONGREGATION


Pages : | 1 |

Le style missionnaire de la Congrégation des Sacrés-Coeurs

Notre mission évangélisatrice, dans la Congrégation des Sacrés-Coeurs (Picpus), est marquée par l'expérience personnelle et communautaire de l'Amour miséricordieux de Dieu. Nous avons entendu l'appel de Jésus à le suivre et nous avons fait l'expérience de son pardon et de sa Vie Nouvelle.

Notre consécration nous invite à vivre le dynamisme de l'Amour sauveur et nous remplit de zèle pour notre mission. Notre activité missionnaire a comme caractéristique de nous faire pénétrer dans le dynamisme intérieur de l'Amour du Christ pour son Père et pour le monde et de le vivre en communauté fraternelle.

C'est sous l'impulsion de l'Esprit que nous sommes entrés dans la Congrégation au sein de laquelle nous cherchons à cheminer en ressemblant au Christ, en pénétrant dans son Coeur et en faisant nôtres ses attitudes, ses options et ses missions. Pardonnés et réconciliés, nous sommes envoyés annoncer l'Amour. Il n'y a pas d'annonce authentique possible de jésus et de son message sans expérience préalable de l'amour libérateur. Telle est l'origine des particularités de notre activité apostolique.

Par ailleurs, nous nous sentons envoyés pour être présents au milieu des réalités de notre monde où l'annonce de la Bonne Nouvelle fait le plus défaut. Pénétrer dans le Coeur du Christ signifie réagir comme lui devant la foule qui a faim, ou qui erre comme un troupeau sans berger, devant le malade, devant le marginal ou devant le pauvre. Le Christ est affecté par les peines des hommes, son coeur souffre et il compatit aux malheurs. Nous sommes nous aussi portés à réagir de la même façon. Nous sommes moins sensibles à l'idéologie qu'au sentiment d'amour incarné qui nous fait partager avec les pauvres de ce monde toutes leurs souffrances et lutter avec eux pour une société plus juste, une société réconciliée. Nous cherchons à transformer les coeurs et pour cela, nous faisons totale confiance à la force souveraine de l'Amour.

Notre activité missionnaire procède de cette "contemplation" de l'Amour du Christ, en contemplant l'amour manifesté en Jésus et en prenant conscience du besoin urgent pour le monde d'être aimé nous nous sentons appelés, forts de notre consécration par l'amour, à la mission réparatrice.

Nous nous sentons envoyés par une communauté qui s'identifie avec l'attitude et l'oeuvre réparatrice de Jésus, une communauté qui éprouve des sentiments, qui compatit et qui se solidarise avec les petits de notre monde, ceux que préfère le Coeur de jésus. C'est une communauté qui veut ouvrir son coeur à ceux qui ont le plus besoin d'affection et qui met l'accent, dans sa prédication, sur les dimensions de tendresse et de pardon de l'Amour sauveur. Envoyés par la communauté avec ce message de miséricorde, nous nous engageons dans les activités multiples et variées qui constituent la Mission.

En même temps, nous sommes conscients que c'est précisément notre vie communautaire même qui est une des bases de notre Mission puisqu'elle est le témoignage de la prédication que nous voulons faire. Sachant que nous sommes des pécheurs pardonnés, toujours pécheurs et toujours pardonnés, nous entretenons entre nous, Frères ou Soeurs, des relations faites de simplicité et d'esprit de famille qui sont la marque d'un style de présence. L'esprit de famille fait que nous nous ouvrons avec naturel aux personnes réelles qui vivent près de nous, dont nous sommes proches et avec lesquelles nous sympathisons, partageant leur joie et leur espérance. L'amour de Dieu se manifeste dans chaque personne de manière particulière, sous un nom précis et un visage concret. Nous nous considérons comme des instruments de Dieu, des agents de communion, des créateurs de fraternité et de réconciliation.

Emporté par le dynamisme de l'Amour du Christ, notre engagement dans la mission réconciliatrice fait que nous nous sentons "brûlants de zèle", impliqués sans réserves et sans limites. Avec le Bon Père, nous avons un modèle de cette attitude, lui qui a eu l'audace des simples. Placé devant un phénomène que nous appellerions aujourd'hui "déchristianisation" de la société, il nous indique en quoi consiste la plus sublime des vocations: "réintégrer les hommes dans la confiance et l'amour de Jésus-Christ"; quant à sa vocation, "elle est, en résumé, pleine de zèle, de zèle ardent". "Si quelqu'un se sent pénétré de la tendresse du Sacré Coeur de jésus pour le salut des âmes, se peut-il vraiment qu'il ne se sente pas brûlant de zèle pour propager l'amour d'un si bon Maître ?" (Règle de Vie n°24)

Le zèle implique une bonne dose de passion, d'excès, de folie. Dans notre activité missionnaire, nous revendiquons l'audace et la vaillance de ceux qui ont confiance dans la présence active de Dieu et de son Esprit, et nous nous sentons toujours prêts à nous lancer dans nos initiatives. Au lieu d'être d'une prudence excessive, notre attitude est plutôt une attitude de confiance et de générosité allant jusqu'au sacrifice pour les autres.

Dans la même ligne que jésus supportant l'extrême souffrance de son coeur transpercé sur la Croix, notre zèle nous conduit à adopter les attitudes du Serviteur. Nous nous sentons solidaires du péché du monde, de l'injustice et de la haine. Nous sommes conscients du pouvoir du mal et c'est pourquoi nous trouvons dans le dévouement total une voie vers la réconciliation. Notre vie eucharistique est l'offrande permanente de notre vie de service, un geste d'affection pour la Croix ("Mes fils seront fils de la Croix").

Comme exemple de cet amour excessif, nous avons notre Frère Damien. Vivant dans l'Esprit qui a marqué le Bon Père, il s'est solidarisé avec les marginaux; il s'est fait "lépreux avec les lépreux" pour leur annoncer l'Amour de Dieu, témoigner qu'il est au milieu d'eux et lutter pour leur dignité de fils de Dieu.

Notre activité missionnaire étant fondée sur la confiance dans la présence active de Dieu au coeur de l'histoire, elle nous impose comme tâche de discerner les Si' es de la présence de Dieu et de veiller très attentivement à collaborer à l'oeuvre de son Esprit. Notre communauté veut être attentive à la volonté de Dieu et disponible pour l'accomplir. Nous croyons fermement que Dieu agit dans l'histoire et que nous sommes, d'une certaine manière, "oeuvre de Dieu". Nous agissons nous-mêmes, confiants dans son Amour, en essayant de rester très sensibles aux signes de sa présence.

Notre activité missionnaire nous impose aussi d'avoir un authentique esprit missionnaire fait d'ouverture et de disponibilité pour répondre aux besoins de la mission, tout en nous contraignant à faire jouer notre capacité d'adaptation aux circonstances. Le zèle nous conduit à choisir d'être présents dans les milieux qui ont le plus besoin qu'on leur annonce la Bonne Nouvelle. Il nous demande une grande liberté dans nos attitudes personnelles et dans les structures et les plates-formes d'évangélisation. Notre activité missionnaire présentera donc une grande variété de ministères de services qui apparaissent comme le résultat du discernement des signes des temps et dont nous prétendons qu'ils sont la réponse à des nécessités concrètes, en harmonie avec notre Mission réparatrice.

Dans toute notre activité missionnaire, les plus pauvres et les plus déshérités occupent une place privilégiée. Or c'est précisément chaque fois que nous sommes présents au milieu d'eux que nous nous convertissons un peu plus au Dieu d'amour. Nous nous laissons évangéliser par les pauvres du fait que nous nous sentons interpellés par leur situation et qu'en adoptant leur point de vue et leur sensibilité nous jugeons de manière critique l'authenticité de notre service gratuit et désintéressé. Si nous voulons être signes de l'Amour, nous ne pouvons que nous laisser interpeller par ceux avec qui nous vivons. Nous indiquons par là que nous recherchons réellement la volonté de Dieu et nous justifions ainsi les positions que nous prenons.

Pour finir, tous nos travaux de missionnaires sont accomplis par référence à Marie et à son Coeur, Marie que nous prenons comme modèle d'union avec le Christ, Marie pauvre et servante. Elle est un modèle de contemplation, de vie et d'annonce de l'Amour rédempteur. Nous sommes appelés à entrer dans le projet d'amour du Père, avec Jésus et comme Marie.

Luis Lopez ss.cc
et Manuel Garcia Ripado ss.cc
in "Un Charisme dans l'Eglise"

Pages : | 1 |
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé