RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de JEUNES


Pages : | 1 |

Afrique du Sud 2010

Le Penalty à la Coupe du Monde

>> Bertrand Cherrier, prêtre de la congrégation des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie (Picpus), va participer à la Coupe du Monde de Football 2010.

Bertrand ne sera pas le seul à partir de Villefranche de Rouergue le 15 juin prochain pour l'Afrique du Sud. C'est, en effet, toute son équipe du "Penalty" qui a été sélectionnée avec six jeunes, un éducateur et un bénévole.

Dans une vidéo, en ligne ici, les jeunes présentent eux-mêmes leur projet et leurs objectifs pour cette première coupe organisée sur le continent Africain:

Vivre un temps fort du "Penalty" (structure éducative qui propose à des jeunes une réinsertion via le football) dans des conditions inhabituelles et dans un contexte inconnu;

Découvrir une culture et une histoire à partir du témoignage de Nelson Mandela pour faire en sorte que ce témoignage facilite le dialogue et la réflexion sur la vie et les combats à mener pour que celle-ci soit "juste et bonne".

Les membres du Penalty vont avoir l'occasion de supporter l'Equipe de France pendant deux matches, lors de la phase de groupes. Ils vont aussi assister à un match pour les huitièmes de finale.



Projet Coupe du Monde 2010 Vidéo





Johannesburg
4 premiers jours

Rencontre avec des familles et des jeunes de Johannesburg et de Pretoria - Tshwane.
Match de foot avec des équipes de quartier.
Visite de la ville et de ses environs.


Polokwane

Jeudi 17 juin: Match de Coupe du Monde France - Mexique.
Visite de la région de Polokwane.
Match amical contre une équipe de quartier.


Bloemfontein
Quatre jours

Sous réserve: entraînement de l'équipe de France.
Visite de Bloemfontein – Mangaung.
Mardi 22 juin: Match de Coupe du Monde France - Afrique du Sud.


Durban

Match de foot avec une équipe de jeunes d'une école de Durban.
Temps d'échange avec des jeunes de Durban (visites, repas, soirées).


Johannesburg
6 derniers jours

Visite du Parc National Kruger, la plus grande réserve animalière au monde.
Rencontre de témoins l'histoire du pays et de l'arrivée au pouvoir de Nelson Mandela.
Match amical avec une équipe de jeunes africain de Johannesburg.
Participation à un huitième de finale de la Coupe du Monde, le lundi 28 juin entre le 1er du groupe G et le 2ème du groupe H) BrésilChili?
Retour en France le 2 juillet 2010.






Le Penalty – Foot Education - Villefranche de Rouergue

Un lieu de réinsertion pour des jeunes
et de formation au football.


>> Bertrand Cherrier, éducateur sportif diplômé et prêtre de la Congrégation des Sacrés-Cœurs de Jésus et de Marie (dite de Picpus), est depuis trois ans directeur du "Penalty". Cette structure propose à des jeunes une réinsertion dans le monde professionnel par le biais du football.

L'intuition de départ vient d'un constat: la pratique du football est un lieu de reconnaissance et de socialisation pour des jeunes en difficultés. De là, l'idée est née pour Bertrand Cherrier d'ouvrir un lieu d'accueil et de vie pour des jeunes en difficultés, lorsqu'il était encore Directeur du Foyer de Graves et qu'il entraînait les moins de 18 ans au Stade Villefranchois.

Le Penalty a été ouvert dans cette perspective en 2007, en lien avec l'Aide Sociale à l'Enfance de l'Aveyron, sur le site de Graves, à Villefranche de Rouergue. La spécificité du projet est marquée par la notion du "vivre avec" et, le Penalty est parrainé par Guy Lacombe.

Pour accompagner les jeunes dans leur projet personnel, une équipe éducative a été formée. Elle est composée de cinq éducateurs, d'une maîtresse de maison, d'une secrétaire comptable et d'un volontaire européen. Aujourd'hui, le Penalty accueille 6 jeunes.



"Le Penalty:" origine d'un nom

Enfant, lorsque l'arbitre sifflait un penalty pour notre équipe, nous voulions tous prendre le ballon pour marquer ce coup de pied à onze mètres du but adverse. Même chose à l'entraînement. Nous nous lancions des défis en tirant des penaltys. C'est étrange comme un exercice aussi simple et banal peu soulever à la fois autant d'intérêt et de plaisir, de sentiment d'injustice et de joie collective, de concentration et de dilettantisme.

Dans ce mot "penalty" se trouve rassembler pêle-mêle le bonheur et le malheur, la joie et la tristesse, la justice et l'injustice, la réussite et l'échec. C'est dans cette tension permanente que se construit chaque histoire humaine.

A côté du lieu de vie et d'accueil, il y aura un petit terrain de football. Un des jeux proposés sera les tirs au but (penaltys). Que ce simple exercice symbolise la confiance donnée et redonnée à chaque jeune pour qu'il puisse construire sa vie au travers des succès et des échecs qui jalonnent l'existence.


Le mot de Guy Lacombe, parrain du Penalty

"Dans le temps de notre jeunesse, nous connaissons tous la fragilité. Le rêve, le désir et le démarrage de notre propre vie rencontrent certains petits hasards qui peuvent devenir trop grands s'ils ne se mêlent pas avec l'essentiel que devraient être l'éducation et l'amour de ses proches. Lorsque tout n'a pas bien fonctionné, découvrir une passion permet de repérer la première marche de sa vie; pouvoir l'exercer garantit de gravir la seconde.

Proposer d'instruire et d'insérer autour du sport le plus universel me paraît d'une évidente justesse et déclenche partage et sympathie de ma part, moi le fils d'ouvrier, qui, au château de Graves, ai joué mes premiers matchs et commencé l'apprentissage de mon autonomie d'homme.

Que dire de plus lorsque le père d'un tel projet est Bertrand Cherrier, ancien stagiaire professionnel de football, qu'une vocation a mis au service des hommes. Que cette terre du Rouergue façonne encore de nombreuses vies!"




Projet éducatif du "Penalty"

Par une éducation sportive régulière, notamment la pratique du football amateur, faciliter la formation et l’intégration de jeunes en difficultés sociales dans le monde du travail.

En effet, parmi les clubs amateurs de football, un grand nombre d’entre eux arrivent à trouver du travail pour leurs joueurs. Pour un jeune joueur de niveau régional, c’est une chance de pouvoir trouver plus facilement du travail par le biais de ses compétences en football. Cette chance est d’autant plus importante lorsqu’un jeune s’est retrouvé fragilisé par son contexte social ou familial.

Le "football amateur" a souvent gardé un esprit convivial où la compétition n’est pas forcément la finalité en soi. Par l’intermédiaire des clubs amateurs, plusieurs jeunes arrivent à s’insérer dans la vie professionnelle grâce à des dirigeants sportifs bénévoles qui les soutiennent dans la recherche d’un premier emploi. Ainsi, des jeunes peuvent trouver dans le "football amateur" un cadre structurant, valorisant et porteur d’avenir.

Le projet d’un centre de formation "football amateur" est donc de proposer un cadre de vie sportif à des jeunes qui ont en commun la pratique du football. A partir de ce "lien" avec le football, l’enjeu serait de permettre la rencontre avec le monde du travail et d’expérimenter un premier emploi.


Les trois avantages de découvrir le monde professionnel
par l’intermédiaire d’une bonne formation au football"



1) Se former à la vie de groupe
et savoir respecter des règles de vie.


De cette manière, la vie sportive est une bonne initiation au travail d’équipe. Etre capable d’assimiler les règles du jeu permet de s’exprimer librement sur un terrain. Réaliser cela sur un terrain de sport doit être le gage d’une application identique pour les lois dans la vie civile et professionnelle.

2) Acquérir un niveau régional
dans la perspective d’un premier emploi.


L’acquisition d’un niveau régional en football facilite l’ouverture au monde du travail par l’intermédiaire des clubs. Au niveau des équipes évoluant en régional, ces clubs arrivent parfois à trouver du travail pour les joueurs. L’enjeu n’est donc pas de progresser "pour" le football mais "par" le football.

3) Trouver un équilibre de vie.

Le milieu associatif permet de développer des valeurs fondamentales comme la camaraderie, la solidarité et la convivialité. En dépit d’un univers sportif trop souvent envahit par le vedettariat, l’argent et le dopage, l’univers sportif amateur demeure encore le "possible" garant de ces valeurs.



CONTACTS

Père Bertrand Cherrier, ss.cc
Château de Graves
12200 - Villefranche de Rouergue
Tél: 05.65.45.30.93


Blog du Penalty: http://footeducation.blogspot.com







Pages : | 1 |
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé