RECHERCHER
Accédez à la médiathèque de Bx DAMIEN DE MOLOKAÏ


Pages : | 1 | 2 | Suivante ›   Fin »

Saint Damien de Veuster et l'Adoration Eucharistique

par Sr. Katherine Francis Miller ss.cc, Hawaï
in "Cahiers de Spiritualité" n°19


A plusieurs reprises, en visitant Kalaupapa et en causant avec ses résidents, j'ai été frappée par la joie spirituelle et la paix qui émanent des gens et des lieux. J'attribue ceci à l'engagement de Damien et de ceux et celles qui sont venus après lui. Un esprit d'amour inconditionnel y règne en dépit des faiblesses et des conflits, lot de la condition humaine. On y découvre comme une aura de prière, de louange et d'adoration nourrit non seulement par la beauté grandiose de la péninsule, mais aussi par les souffrances personnelles transformées en silence d'adoration de Celui qui demeure avec son peuple. C'est comme membre de la Congrégation que Damien a transmis cette foi et cette prière dans la colonie des lépreux de Molokaï.

N'était-il pas devenu la personnification de l'article 5 de nos Constitutions de 1990: "Dans l'Eucharistie, nous communions à l'action de grâces de jésus Ressuscité, Pain de Vie,
Présence d'Amour. La célébration eucharistique et l'adoration contemplative nous font communier aux attitudes et aux sentiments du Christ à l'égard de son Père et du monde. Elles nous poussent à assumer un Ministère d'intercession et nous pressent de travailler à la transformation du monde suivant les critères de l'Evangile".


La réalité de Dieu et une vie de foi étaient tissées au plus profond de la personnalité de Joseph de Veuster. Depuis son plus jeune âge, il avait fait l'expérience de Dieu et de la joie qu'on expérimente à accomplir Sa volonté, grâce au témoignage de foi solide de ses parents qui avaient su le partager à leurs enfants.

Certaines anecdotes de son enfance nous rapportent comment la prière fut une dimension importante de la vie de joseph. "Un jour, lors d'une fête paroissiale, à l'âge de quatre ans, Joseph sortit très tôt de la maison. Dans la soirée, on commença à s'inquiéter de son absence et les membres de la famille le cherchèrent partout. Son grand-père, le connaissant bien, pensa à l'endroit où il pouvait se trouver. Peu de temps après, la famille sortit et trouva Joseph priant seul sous le pupitre de l'église paroissiale". Une autre encore nous en dit long sur ce désir de la prière. Il avait dix-huit ans lorsqu'il participa à une retraite donnée dans son école par un Père Rédemptoriste. Il fut tellement frappé par le message du prédicateur qu'il commença à penser à la vie religieuse. Selon le témoignage d'un cousin, étudiant dans la même école, Joseph resta debout une grande partie de la nuit priant Dieu avec ferveur. Avant de partir pour la mission des Iles Sandwich il fit un pèlerinage au Sanctuaire de Notre Dame de Montaigu et passa la nuit entière en prière plutôt que de prendre du repos comme le faisaient tous les autres pèlerins."

"Je mets ma confiance dans le Seigneur."

Lorsque Joseph devint membre de la Congrégation, prenant le nom de Damien, son amour pour la prière continua et s'exprima sous la forme privilégiée par la Congrégation, c'est-à-dire, l'adoration devant le Saint Sacrement de l'autel comme l'indique le nom même de l'Institut: Congrégation des Sacrés Coeurs de Jésus et de Marie et de l'Adoration perpétuelle du Très Saint Sacrement de l'Autel.

Comme le mentionne le Père Patrick Bradley ss.cc, dans sa publication "Le Père Damien, missionnaire ss.cc", Joseph "se disciplinait pour vivre une vie réglée, centrée sur la méditation et l'Eucharistie, l'adoration, le bréviaire et le chapelet, suivant la piété traditionnelle et les usages de la Congrégation en ce temps".

La vie de Damien fut soutenue par l'Eucharistie dans laquelle il puisa inspiration, force et courage. En 1869, missionnaire à Kohala, à Hawaï, il écrivait à ses parents: "Je mets toute ma confiance dans le Seigneur qui m'a accepté comme son serviteur et qui me nourrit chaque jour de son corps et de son sang dans le Saint Sacrifice de la messe".

L'Eucharistie et l'adoration entretenaient son zèle, le faisant entrer dans les attitudes et les sentiments de Jésus, le Bon Berger. En 1865, il écrivit à ses parents: "Nos pauvres insulaires s'estiment fort heureux quand ils voient arriver Kamiano - nom canaque pour Damien -. Et moi de mon côté je les aime beaucoup ; je donnerais volontiers ma vie pour eux, comme l'a fait notre divin Sauveur. Aussi, je ne m'épargne pas quand il s'agit d'aller voir des malades à sept ou huit lieux".

"Un jour, pour pouvoir rencontrer quelques chrétiens de sa paroisse qui n'avaient pas eu la visite d'un prêtre depuis quatre ans, il dut franchir ravins et montagnes à tel point que ses mains et ses pieds en furent ensanglantés".
Son zèle se manifestait en une ingénuité apostolique. Pour se faire remplacer le dimanche, dans les groupes de néophytes où sa présence faisait défaut, le Père Damien forma des "chefs de prière". "Nos chrétiens ne peuvent avoir la Messe du dimanche, alors savez-vous comment nous faisons ? Lorsque nous trouvons un jeune homme manifestant une aptitude, nous lui donnons une formation spéciale. Nous lui apprenons à lire et à expliquer les Epîtres et les Evangiles du dimanche. En qualité de 'chef de prière', il préside l'assemblée des chrétiens. Prières, chants, instructions sont assurées. Il y en a parmi eux qui sont très éloquents dans leurs allocutions. Cette façon de faire est à l'évidence, bénie de Dieu".

Finalement, ce zèle l'amènera à se proposer comme volontaire pour la léproserie du village de Kalawao sur l'île de Molokaï. En 1873, il écrit à son frère Pamphile : "Ayant déjà passé sous le drap mortuaire le jour de mes vœux, je crus de mon devoir de m'offrir à Monseigneur Maigret, qui n'eut pas la cruauté de commander un tel sacrifice… Chaque matin, après la Messe, qui est toujours suivi d'un moment d'enseignement, je vais visiter les malades… Pour les gagner à jésus Christ, je deviens moi-même un lépreux parmi les lépreux. C'est pour cela que je ne prêche plus en disant 'mes chers Frères', comme en Europe, mais 'nous les lépreux'".

Pages : | 1 | 2 | Suivante ›   Fin »
Mentions légales - Contacter le webmaster - Accès privé